Suivis des herbiers de zostères

Constitués d’une plante à fleur marine, les herbiers de zostères sont des habitats remarquables et fragiles soumis à différentes pressions de nature environnementale et anthropique. Abritant de nombreuses espèces susceptibles d’être pêchées, ils peuvent être impactés par certaines pratiques de pêche comme le grattage, le piétinement ou la pêche « au trou ». Le protocole élaboré par l’Institut Universitaire Européen de la Mer dans le cadre du projet comprend :

      • Les suivis de fréquentation des pêcheurs à pied de loisir
      • Les suivis écologiques de l’habitat « herbiers de zostères »

Deux espèces sont étudiées dans le cadre de ces suivis : la zostère marine (Zostera marina) et de la zostère naine (Zostera noltei). Le protocole établit va légèrement différer en fonction de l’espèce échantillonnée.

Herbier de zostère marine, Les Glénans, Fanny KERNINON, IUEM-UBO

Herbier de zostère marine, Les Glénans, Fanny KERNINON, IUEM-UBO

Bioturbation observée dans un herbier de zostère naine, Fanny KERNINON

Herbier de zostère fréquenté, Les Glénans, Marion DIARD, Bretagne Vivante

 

Herbiers de zostères: Bernard M., Kerninon F., 2015. Rapport méthodologique des actions herbiers de zostères (action B5 et C3) du programme LIFE+ « Expérimentation pour une gestion durable et concertée de la pêche à pied récréative ». Protocole de suivi stationnel des herbiers de zostères naines et marines. Année 2015. 25 pp.

 

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact