Implication des acteurs

Le projet Life « Expérimentation pour une gestion durable et concertée de la pêche à pied de loisir » s’inscrit dans le volet « Politique environnementale et gouvernance » de l’outil financier européen. De ce fait, les modalités de mise en œuvre de la gouvernance sont au cœur du projet.

Au niveau local

Afin d’instaurer une relation de proximité et d’être ainsi au plus près des préoccupations et des attentes de chacun, chaque territoire pilote du projet, en fonction de sa taille, possède un ou plusieurs comité local de concertation. Cette instance de dialogue a pour objectif d’informer sur la conduite du projet, de présenter les résultats acquis, de discuter des actions à mettre en œuvre, d’impliquer les acteurs concernés et d’échanger autour de la thématique de la pêche à pied de loisir. Elle n’a pas de pouvoir décisionnel et se réunit une à deux fois par an. Les acteurs invités aux comités locaux de concertation sont de natures multiples, traduisant la complexité de la gestion de cette activité.

Comité consultatif de Granville – K.Dedieu

A ce titre, les structures couramment invitées sont :

  • Les services de l’Etat : Délégations à la Mer et au Littoral ; Directions InterRégionales de la Mer ; Agences Régionales de Santé ; Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement ; Gendarmerie Nationale ;
  • Les associations locales de pêche de loisir en mer ;
  • Les associations locales de sensibilisation et d’éducation à l’environnement ;
  • Les collectivités territoriales : mairies ; communautés d’agglomération/de communes ; syndicats mixtes ; conseils départementaux
  • Les organisations professionnelles : comités des pêches maritimes et des élevages marins ; comités conchylicoles ;
  • Les offices du tourisme;
  • Les gestionnaires locaux d’aires marines protégées;
  • Les scientifiques des établissements présents sur le territoire (IFREMER, CNRS, MNHN, universités) ;
  • Toute personne qui, à titre individuelle, souhaite s’impliquer sur la thématique.

Les relations entre le coordinateur local du projet et les acteurs sont aussi renforcées par les multiples rencontres, formations et suivis réalisés dans le cadre du Life Pêche à pied de loisir en lien avec les partenaires locaux (ex : suivi des champs de blocs avec les associations locales, formations des saisonniers des offices de tourisme, etc.).

Au niveau national

Dans l’objectif de coordonner le projet, d’optimiser son suivi et de faire remonter les problématiques propres à chaque territoire, des comités de pilotage et des comités de suivis sont organisés deux fois par an, à chaque fois sur un territoire pilote différent. Ces réunions sont l’occasion de partager sur les points communs et les différences de la mise en œuvre du projet au niveau local, de s’accorder sur les messages à faire passer, d’étendre et de renforcer le réseau national « pêche à pied de loisir » et d’envisager les suites à donner au projet.

Annuellement, un colloque thématique est aussi organisé afin d’échanger sur un ou des aspects spécifiques du projet (ex : sensibilisation, concertation), il est ouvert à tous les acteurs travaillant sur la thématique.

Une évaluation de la gouvernance

Dans l’objectif de mieux comprendre les processus en jeu et les dynamiques de gouvernance mises en place, une étude s’intéressant à l’évolution de la participation des acteurs du projet et à leur perception du processus de gouvernance a été lancée en partenariat avec une anthropologue du Muséum National d’Histoire Naturelle. Ce travail d’analyse permettra de mettre en exergue les forces et les faiblesses de la gouvernance établie afin d’améliorer de futurs projets.

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact