Récoltes des pêcheurs

L’étude des paniers des pêcheurs récréatifs a pour objectif d’obtenir un état des lieux et un suivi, qualitatif et quantitatif, des prélèvements. En particulier, elle permet d’estimer la diversité des espèces pêchées, le taux de respect de la réglementation et les quantités prélevées.

Une observation in-situ des paniers de pêche

Sur l’estran, l’enquêteur réalise une observation directe des récoltes des pêcheurs en allant à leur rencontre sur les sites de pêche. Ces actions sont liées à des marées d’enquêtes visant également à étudier le profil des pêcheurs. D’autres campagnes ponctuelles peuvent être réalisées où seuls les paniers sont étudiés. Les données récoltées sont les suivantes :

  • Nombre d’individus et/ou poids pêchés par espèce
  • Nombre d’individus maillés et/ou poids maillé par espèce
  • Nombre de pêcheurs ayant participé à la récolte
  • Temps de pêche écoulé
  • Temps de pêche restant estimé

Un suivi qualitatif amenant des informations sur les pratiques

Les données des paniers permettent de réaliser un diagnostic qualitatif en identifiant la diversité des espèces pêchées et en établissant le respect de la réglementation.Sur chaque site, il est possible de dresser une liste des espèces retrouvées dans les paniers et de connaître celles majoritairement pêchées et en quelles proportions. D’autres espèces peu connues pour être pêchées peuvent également être identifiées dans les paniers. Cette diversité permet de mieux cibler les actions à mettre en place sur le territoire en identifiant les pressions de pêche sur les espèces.

Le respect de la réglementation peut être évalué en termes de tailles minimales et quotas. En connaissant le nombre d’individus ou poids maillés, on peut établir un taux de conformité par paniers. Ce même taux peut-être calculé avec le respect des quotas. L’évolution du respect de la réglementation permet d’évaluer l’efficacité des actions de sensibilisation.

Tri de la récolte de pêcheurs à Trebeurden – G.Bentz

De même, une comparaison entre la connaissance de la réglementation, le profil des pêcheurs et l’actuel respect de cette réglementation permet d’identifier les moyens de sensibilisation à renforcer.
Le respect de la réglementation est un indicateur du niveau de sensibilisation des pêcheurs mais est également lié à l’état des ressources, par exemple : si les individus sont petits, les pêcheurs auront tendance à moins respecter la maille.

Une évaluation quantitative des prélèvements

L’évaluation quantitative des prélèvements est réalisée en calculant des rendements moyens. Ces rendements peuvent être confrontés avec la productivité des sites mais également avec d’autres facteurs liés au profil du pêcheur et à ses pratiques. Couplés avec des données de fréquentation, les rendements permettent d’estimer les prélèvements moyens par sites et donc d’apprécier les effets de la pêche à pied de loisir sur la ressource.

Le calcul de rendement est réalisé en exprimant les récoltes par kilogrammes ou individus par pêcheur et par marée. Dans le cas où le pêcheur est encore en pêche lors de l’étude de panier, la récolte finale est extrapolée en fonction du temps de pêche restant déclaré.

Plusieurs limites liées à la variabilité des données de récoltes et aux biais d’extrapolation restreignent les évaluations quantitatives. Sur certains territoires, seule une étude qualitative est réalisée.

  • Les rendements calculés dépendent de plusieurs variables externes et les données de récoltes sont souvent incomplètes. Pour obtenir un échantillonnage représentatif et des estimations fiables de rendements, un grand nombre de données est nécessaire : entre 30 à 50 études de paniers par site et sur 5 à 8 marées.
  • Dans le cas d’une extrapolation, le temps de pêche restant déclaré est parfois peu fiable. Entre le début et la fin de pêche, l’effort de recherche et les espèces ciblées peuvent varier, rendant les paniers peu homogènes. Par précaution, les récoltes sont extrapolées lorsque le pêcheur a pêché plus de 10 minutes et a accompli au minimum 1/3 de sa marée. Les données extrapolées sont aussi comparées aux récoltes moyennes des pêcheurs rencontrés en fin de pêche.

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact