accueilColloque national « Pêche à pied de loisir : pour une pratique durable et des estrans préservés » les 14 & 15 novembre 2019 à Erquy (22)

Le Réseau Littorea vous invite à deux journées d’échanges sur la pêche à pied de loisir qui concerne plus de 2 millions de pratiquants en France.

Ce rendez-vous s’adresse aux structures et bénévoles partenaires du réseau, aux organismes de recherche, aux professionnels de la mer, du tourisme et de l’environnement littoral, aux services de l’État, aux collectivités et bien-sûr aux pêcheurs à pied.

Au programme :

  • un tour de France de la pêche à pied,
  • la pêche à pied : entre préhistoire et ethnologie,
  • les effets de la pêche à pied sur les milieux littoraux,
  • des retours d’expérience en matière de gestion de la ressource,
  • des conseils pour une pêche à pied sans risque pour sa santé et sa sécurité.
  • et de nombreuses présentations : phénomène des marées, dernières découvertes sur la faune du bord de mer, panoramas des pratiques régionales.

Tout au long de ces deux jours, l’ensemble des supports pédagogiques existants (exposition, réglettes pour le tri des captures, posters, dépliants…) seront présentés aux participants à travers un stand permanent.

Une sortie découverte de l’estran et partage des connaissances sera également proposée aux participants qui le souhaitent le 15 novembre après-midi sur le site de pêche à pied de l’îlot Saint-Michel.

Télécharger le programme détaillé.

Les inscriptions sont désormais closes !

L’équipe coordinatrice du Réseau Littorea.

accueilPêche à pied en Vendée

Norovirus : interdiction temporaire de pêche et de consommation des coquillages sur les communes de Barbâtre, Beauvoir-sur-Mer et Bouin.

Par arrêté du 24 janvier 2020, le préfet de la Vendée a interdit la pêche professionnelle, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation des coquillages, destinés à la consommation humaine, en provenance de la baie de Bourgneuf – Nord Est du Gois, en raison de la présence de norovirus.

Cette interdiction fait suite à un cas de toxi-infection alimentaire collective déclarée et confirmée par les services de la direction départementale de la protection des populations, avec un lien avéré avec la zone de production de coquillages baie de Bourgneuf – Nord Est du Gois, et ayant entraîné des troubles digestifs chez les consommateurs de coquillages, de type gastroentérite.

Les norovirus ne sont pas détruits à la simple cuisson. Il est conseillé aux consommateurs de ne pas ingérer et de détruire les coquillages provenant de la zone d’interdiction qui seraient encore en leur possession. Il est recommandé par ailleurs de ne pas consommer des coquillages dont l’origine géographique n’est pas connue ou apparaît incertaine.

Le public est informé des mesures de rappel sur les lots de coquillages concernés par affichage sur les lieux concernés et sur tous les lieux d’achat.

La pêche à pied de loisir de tous les coquillages sera également interdite par arrêté municipal des communes de Barbâtre, Beauvoir-sur-Mer et Bouin, situées à proximité immédiate de cette zone de production.

Les services de l’État suivent avec attention cette situation.  L’interdiction s’appliquerajusqu’au rétablissement d’une situation sanitaire satisfaisante.


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Pays de la Loire, rendez-vous sur le site de l’Agence régionale de santé.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir en Pays de la Loire, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilPêche à pied dans les Côtes d’Armor

Pollution au gazoil : interdiction temporaire de récolte des coquillages sur le banc du Guer

Suite au déversement accidentel de 500 litres de gazoil à proximité de la rivière du Léguer, le gisement de coquillages du banc du Guer est interdit à la pêche à pied du 24 au 31 janvier 2020 par arrêté préfectoral.

Carte du secteur concerné par la fermeture :


Pour en savoir plus sur la qualité sanitaire des gisements de coquillages et les zones à éviter en pêche à pied en Bretagne, rendez-vous sur le site www.pecheapied-responsable.fr.

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de pêche à pied de loisir dans les Côtes d’Armor, rendez-vous sur le site de VivArmor Nature.

accueilPêche à pied en Manche

Réouverture de la récolte des coquillages dans la zone de production d’Agon-Nord.

Considérant que le risque sanitaire est écarté, le Préfet de la Manche vient de prendre un arrêté préfectoral abrogeant l’interdiction de récolte des coquillages prise le 8 janvier 2020.


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Normandie, rendez-vous sur le site de l’Agence régionale de santé.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir en Manche, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilPêche à pied dans le Calvados

Interdiction temporaire sur les secteurs de Meuvaines et Ver-sur-mer

En raison d’une contamination par norovirus de coquillages, la pêche à pied de loisirs est interdite sur les secteurs de Meuvaines et Ver-sur-mer.
L’arrêté préfectoral d’interdiction du 17 janvier 2020 est téléchargeable ici.
 

Plus de renseignements sur les interdictions de pêche à pied sur le site de la Préfecture du Calvados.

Suivez toute l’actualité de la pêche à pied dans le Calvados sur le site du CPIE Vallée de l’Orne.

 

accueilPêche à pied en Loire-Atlantique

Norovirus : interdiction temporaire de pêche à pied des coquillages du Traict du Croisic

Par arrêté du 9 janvier, le préfet de la Loire-Atlantique a interdit la pêche à pied de loisir et professionnelle, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation des coquillages, destinés à la consommation humaine, en provenance du Traict du Croisic, en raison de la présence de norovirus.

Cette interdiction fait suite à des cas de toxi-infection alimentaire collective déclarés, avec un lien avéré avec la zone de production de coquillages du Traict du Croisic, et ayant entraîné des troubles digestifs chez les consommateurs de coquillages, de type gastroentérite.

Les symptômes cliniques sont des vomissements, des diarrhées, des douleurs abdominales et surviennent quelques heures après l’ingestion de coquillages contaminés. La durée de la maladie est généralement brève, de l’ordre de quelques jours. La principale complication est la déshydratation aigüe, qui survient le plus souvent chez les personnes déjà fragiles (personnes âgées, femmes enceintes, petits enfants, etc…).

Les norovirus ne sont pas détruits à la simple cuisson familiale.
Il est conseillé aux consommateurs de ne pas ingérer et de détruire les coquillages provenant de la zone d’interdiction qui seraient encore en leur possession.

Il est recommandé par ailleurs de ne pas consommer des coquillages dont l’origine géographique n’est pas connue ou apparaît incertaine.

Le public est informé des mesures de rappel sur les lots d’ huîtres et de moules concernés par affichage sur les lieux concernés et sur tous les lieux d’achat. De nouveaux prélèvements sont prévus dans la zone concernée dès vendredi 10 janvier ; elles permettront de prendre, éventuellement, de nouvelles mesures si la tendance évoluait. La période d’interdiction est prévue jusqu’au 15 janvier inclus. La zone du Traict du Croisic pourra être réouverte en l’absence de tout nouveau signal d’alerte et si les conditions sont de nouveau favorables en termes de santé publique.

Cette interdiction avait été prononcée de façon préventive le mercredi 27 novembre en raison des fortes précipitations de la semaine dernière, lesquelles avaient provoqué des surverses d’eaux usées dans le milieu naturel, signalées par plusieurs gestionnaires de réseaux en Loire-Atlantique.


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Pays de la Loire, rendez-vous sur le site de l’Agence régionale de santé.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir en Pays de la Loire, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilPêche à pied en Manche

Norovirus : récolte des coquillages interdite dans les zones de production de Gouville, Blainville et Agon-Nord.

Après la Bretagne, c’est au tour des huîtres de la côte Ouest de la Manche d’être contaminées par des norovirus, responsables de la gastro-entérite chez l’être humain.
Par conséquent, la pêche à pied de loisir de tous les coquillages est temporairement interdite dans les zones de production de Gouville, Blainville et Agon-Nord : carte des secteurs concernés ci-dessous.

Télécharger les arrêtés préfectoraux du 8 janvier 2020 : arrêté de fermeture Agon-Nord ; arrêté de fermeture Blainville

 


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Normandie, rendez-vous sur le site de l’Agence régionale de santé.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir en Manche, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilPêche à pied dans les Côtes d’Armor

A Erquy, une canalisation cassée fait fermer deux plages pour risque de pollution

Deux plages ont été fermées par la mairie d’Erquy lundi 6 janvier suite à la rupture d’une canalisation d’assainissement. Lire la suite de l’article du Penthièvre.


Pour en savoir plus sur la qualité sanitaire des gisements de coquillages et les zones à éviter en pêche à pied en Bretagne, rendez-vous sur le site www.pecheapied-responsable.fr. N’oubliez pas de consulter l’onglet « Alertes » pour connaître les fermetures temporaires par département.

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de pêche à pied de loisir dans les Côtes d’Armor, rendez-vous sur le site de VivArmor Nature.

accueilPêche à pied en Ille-et-Vilaine

Interdiction temporaire de pêche des coquillages dans deux secteurs de production du littoral

Communiqué de la Préfecture d’Ille-et-Vilaine du 3 janvier 2020 :

En raison d’une contamination d’huîtres par un virus, tous les coquillages en provenance de deux zones de production du littoral d’Ille-et-Vilaine (zones n°35-06 « Baie du Mont Saint-Michel rivage » et 35-11 « Zone conchylicole d’Hirel ») sont interdits de pêche, de ramassage, d’expédition et de commercialisation jusqu’à nouvel ordre.

Dans le cadre du réseau de surveillance de la qualité sanitaire des coquillages, une alerte a été déclenchée pour les coquillages provenant des zones n°35-06 « Baie du Mont Saint-Michel rivage » et 35-11 « Zone conchylicole d’Hirel ».

Les contrôles effectués en effet ont révélé la pollution d’huîtres en provenance de ces deux zones par des norovirus.Cette contamination étant susceptible d’entraîner un risque pour la santé humaine, la préfète d’Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, a pris un arrêté portant interdiction temporaire de la pêche maritime professionnelle et de loisir, du ramassage, de l’expédition et de la commercialisation en vue de la mise en consommation de l’ensemble des coquillages provenant de ces deux zones.

Des mesures de rappel des produits issus de ces zones sont également mises en place.

L’interdiction s’appliquera jusqu’au rétablissement d’une situation sanitaire satisfaisante.

Les coquillages provenant d’autres zones de production du littoral bretillien, qui ne sont pas fermées administrativement, peuvent continuer à être consommés sans risque pour la santé humaine.

Télécharger l’arrêté préfectoral du 3 janvier 2020.


Pour en savoir plus sur la qualité sanitaire des gisements de coquillages et les zones à éviter en pêche à pied en Bretagne, rendez-vous sur le site www.pecheapied-responsable.fr.

accueilPêche à pied dans le Morbihan

Carnac : interdiction temporaire de pêcher à pied dans les secteurs du Men-Du et de Beaumer

Au regard des préconisations de l’Agence Régionale de Santé (ARS), la mairie de Carnac a pris un arrêté municipal le 31 décembre 2019 interdisant provisoirement la pêche à pied récréative sur les secteurs du Men Du et de Beaumer jusqu’au retour normal de la situation.

Cette interdiction s’appliquera jusqu’au rétablissement d’une situation sanitaire satisfaisante.


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Bretagne, rendez-vous sur le site www.pecheapied-responsable.fr.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir dans le Morbihan, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilLa pêche à pied dans le Calvados

Des photos anciennes sur www.chonfleur.com

Le site internet www.chonfleur.com renferme l’une des plus grandes photothèques de la ville d’Honfleur, d’hier et d’aujourd’hui. Son créateur raconte la genèse de ce site rempli de souvenirs dans un article de Ouest France.

Les amateurs de pêche à pied y trouveront des photos anciennes de cette pratique sur les côtes normandes. Tapez « pêche à pied » dans le module de recherche rapide.

Pêcheur honfleurais au pied du phare de l’Hospice. Collection Particulière Alain Lemoine. Source : www.chonfleur.com – Janvier 2019

Bonne visite…


Suivez toute l’actualité de la pêche à pied dans le Calvados sur le site du CPIE Vallée de l’Orne.

Renseignez-vous sur les interdictions de pêche à pied sur le site de la Préfecture du Calvados.

 

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°11

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact