accueilPêche à pied en Loire-Atlantique

Le Croisic : levée de l’interdiction de récolter les coquillages au Castouillet

Les résultats des analyses bactériologiques indiquant que la contamination des coquillages a suffisamment diminué, interdiction temporaire de pêche à pied est levée au Castouillet, au Croisic, par arrêté municipal du 17 mai 2019.


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Pays de la Loire, rendez-vous sur le site de l’Agence régionale de santé.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir en Pays de la Loire, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilPêche à pied dans les Côtes d’Armor

Des évènements pour apprendre à pêcher durablement avant l’été


Jeudi 23 mai 2019 de 18h30 à 20h :
Réunion d’information
publique à Erquy

Le Syndicat mixte du Grand Site Cap d’Erquy – Cap Fréhel, vous invite à une soirée d’échanges sur cette pratique entre l’Îlot Saint-Michel et la baie de la Fresnaye.

Quelles sont les espèces pêchées ? Dans quelle quantité ? Quelles sont les règles à respecter ? Quelles sont les zones à éviter ?

Des conseils pratiques et des supports pédagogiques seront diffusés aux participants pour une pêche à pied durable.

 

Soirée gratuite et ouverte à tous. Rendez-vous à la salle des fêtes d’Erquy à 18h30.

Renseignements : sdc.animateur@wanadoo.fr ou 02 96 41 50 83.


Samedi 1er Juin 2019 de 10h à 18h30 :
Stand « Quand pêche à pied rime avec Biodiversité » à Plérin

Venez à la rencontre de VivArmor Nature pour découvrir les coquillages et crustacés de nos côtes ainsi que les bonnes pratiques de pêche à pied.

Au programme :

  • Exposition sur la pêche à pied
  • Présentation des principales espèces pêchées à pied dans les Côtes d’Armor
  • Distribution de réglettes pour le tri des captures
  • Atelier pour apprendre à pêcher « au trou » certains coquillages, sans gros râteaux destructeurs
  • Mini-film sur les effets du retournement des pierres non remises en place par les pêcheurs d’étrilles ou d’ormeaux

Entrée libre et ouverte à tous. Toute la journée au Magasin Vert de Plérin (sauf entre 12h et 14h).

Renseignements : franck.delisle@vivarmor.fr ou 06 27 47 49 81.


Vendredi 7 juin 2019 de 18h30 à 19h30 :
Conférence « La vie secrète d’un plateau de fruits de mer » à Plérin

Un mollusque centenaire, un ver marin qui sauve des vies, un crabe capable de pondre des millions d’œufs…

Pour connaître les secrets des coquillages et crustacés bretons et tout savoir sur les bonnes pratiques de pêche à pied, venez nombreux à cette soirée d’échange animée par VivArmor Nature.

Entrée libre et ouverte à tous. Rendez-vous à l’auditorium du Cap, 6 rue de la Croix à Plérin.

Des réglettes pour une pêche à pied durable seront offertes aux participants.

Cette soirée est organisée par la commune de Plérin dans le cadre de Terre Art’ère.

Renseignements : franck.delisle@vivarmor.fr ou 06 27 47 49 81.

Samedi 8 Juin 2019 de 10h à 18h :
Journée Mondiale des Océans à St-Cast-Le-Guildo

À l’occasion de la Journée Mondiale des Océans organisée à St-Cast-Le-Guildo par l’association COEUR-Emeraude, venez sur le stand de VivArmor Nature pour découvrir les coquillages et crustacés de nos côtes ainsi que les bonnes pratiques de pêche à pied.

D’autres animations seront proposées durant cette journée :

  • Le matin, une collecte des déchets le temps d’une balade depuis les hauts de St-Cast vers la grande plage avec La Randonnée castine,
  • L’après-midi, l’association Bretagne Vivante propose une découverte de la faune de l’estran.
  • Toute la journée, la SNSM exposera ses missions.
  • Les associations de plongée et les marins pêcheurs présenteront une exposition de photographies des fonds du port d’Armor et d’objets polluants repéré en mer.

Entrée libre et ouverte à tous. Toute la journée de 10h à 18h à la salle du Bec Rond, 3 rue des Vallets à St-Cast-Le-Guildo.

Renseignements : charlotte.geslain@coeuremeraude.org ou 02 96 82 31 78.

 


Ces évènements vous sont proposés par les coordinateurs locaux de
l’Observatoire de la pêche à pied de loisir et
du Réseau Littorea :

 


Lire aussi les articles suivants :

Diagnostic de la pêche à pied en 2018 sur les territoires Nord Bretagne

Lancement de l’Observatoire de la pêche à pied de loisir en Manche – Mer du Nord

accueilPêche à pied dans le Morbihan

Interdiction temporaire de récolter les coquillages autour de la baie de Quiberon

Suite à une contamination de certains gisements, un arrêté préfectoral du 16 mai 2019 interdit temporairement le ramassage de tous coquillages sauf vernis et pétoncles sur les sites de l’ïle de Groix, bande côtière entre la Laïta et Port-Louis, entre Port-Louis et Etel, Belle-Ile, Houat, Hoëdic côtes océanes de Saint Pierre Quiberon et Quiberon.

Le site de la Préfecture du Morbihan actualise chaque semaine la carte des zones de pêche à pied autorisées, interdites ou partiellement ouvertes :

 


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Bretagne, rendez-vous sur le site www.pecheapied-responsable.fr. N’oubliez pas de consulter l’onglet « Alertes ».

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir dans le Morbihan, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilPêche à pied en Loire-Atlantique

Interdiction temporaire de récolter les coquillages de l’Île Dumet

Suite à des analyses ayant montré la présence de phytoplancton toxique sur des gisements naturels de moules, la Préfecture de Loire-Atlantique, par arrêté du 16 mai 2019, interdit jusqu’à nouvel ordre le ramassage et la récolte de tous les coquillages du littoral de l’Île Dumet.

Carte de situation sanitaire et de fermeture des gisements de coquillages en Loire-Atlantique en date du 16 mai 2019 (source ARS Pays de Loire) :

 


Pour connaître l’état sanitaire des gisements de coquillages en Pays de la Loire, rendez-vous sur le site de l’Agence régionale de santé.

Pour tout savoir sur les bonnes pratiques et la réglementation de la pêche à pied de loisir en Pays de la Loire, rendez-vous dans le rubrique Règlementation.

accueilSNOSAN

Un nouvel outil de mesure de l’accidentologie en mer

Le Système National d’Observation de la Sécurité des Activités Nautiques (SNOSAN) est un observatoire interministériel qui répond à la volonté un recueillir, d’analyser et de prévenir les accidents liés aux activités de plaisance et de loisirs nautiques.

Plusieurs outils numériques sont désormais à la disposition du public et des acteurs œuvrant à la sécurité en mer :

  •  une base des données relatives aux opérations assurées par les CROSS (Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage) et les sauveteurs en mer de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) depuis 1985. Actualisée en continu, elle est disponible en open data sur le site data.gouv.fr ;
  • un site internet (snosan.fr) faisant apparaître des éléments d’accidentalité en direct, des conseils et des actualités ;
  • une carte interactive (carte.snosan.fr) des opérations géo-localisées et catégorisées sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultra marin. Des filtres permettent d’extraire les interventions recensées par période, territoire, type d’accident, etc.

La pêche à pied n’est pas une activité sans risque !

Parmi les données du SNOSAN, on y apprend que se promener ou pêcher en bord de côte a causé 7 décès en 2018 (32 décès entre 2010 et 2018).

Le nombre de personnes secourues ou assistées ainsi que le nombre d’opérations liées à un isolement par la marée ne cesse d’augmenter. Les périodes de grandes marées ne sont pas les uniques moments durant lesquelles les personnes se retrouvent « piégées ». Les coefficients entre46 et 95 connaissent 71% des opérations en 2018.


Lire aussi notre article rappelant les consignes pour pêcher à pied en toute sécurité.

accueilLa marée nous a isolés

Des consignes pour aller pêcher à pied en toute sécurité

Suite à la recrudescence d’accidents survenus sur les estrans en ce début d’année 2019, le réseau Littorea rappelle que la pêche à pied n’est pas une activité sans risque. Il est fortement recommandé de :

  • Prendre connaissance de la météo, des horaires de marée et anticiper la remontée de la mer. Si vous ne connaissez pas le site de pêche à pied, rentrez dès l’heure de marée basse.
  • Éviter d’aller pêcher par temps de brume ou d’orage au risque de vous perdre dans le brouillard ou de consommer des coquillages contaminés par les eaux de ruissellement.
  • Ne pas partir seul et prévenez quelqu’un resté à terre de votre heure de départ et de retour.
  • Disposer d’un moyen de communication pour alerter les secours.
  • Ne pas pêcher dans les zones insalubres interdites et conserver sa pêche vivante au frais avant de la consommer rapidement.

Si vous êtes témoins d’un évènement en mer impliquant des personnes en détresse, ou si vous êtes vous-même en détresse, composer  le numéro des secours en mer « 196 » depuis un poste fixe ou un portable.

Le « 196 » permet de joindre directement un Centre Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) et ainsi de vous localiser rapidement.

Des clips pédagogiques « La marée nous a isolés »

Découvrez les trois films réalisés par la Préfecture maritime Manche – Mer du Nord dans le cadre de sa campagne de sensibilisation « La marée nous a isolés » :

accueilPêche à pied en Vendée

Le Croisic : interdiction temporaire de récolter et consommer les coquillages dans le secteur du Castouillet

A la suite d’analyses montrant un risque sanitaire sur le gisement de coquillages, un arrêté municipal en date du 10 mai 2019 interdit, jusqu’à nouvel ordre, la pêche à pied de loisir au Croisic, sur le secteur de Castouillet, au nord de la commune.

Les médias en parlent : L’Echo de la Presqu’Île.


Pour en savoir plus sur la qualité sanitaire des gisements de coquillages en Pays de la Loire, consultez le site de l’Agence Régionale de Santé.

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de la pêche à pied de loisir en Pays de la Loire, consultez notre rubrique règlementation.

 

accueilLa pêche à pied dans les Hauts-de-France

Les 6 et 7 mai 2019, le CPIE Marennes-Oléron et VivArmor Nature, animateurs du Réseau Littorea, ont répondu à l’invitation du parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale pour former les acteurs des Hauts-de-France au maintien et à l’extension des actions de gestion durable de la pêche à pied de loisir.

Programme de la formation :

Diagnostic de la pêche à pied sur le territoire du parc naturel marin réalisé entre 2014 et 2017 dans le cadre du projet LIFE+ (rapport disponible ici), rappel de la réglementation en vigueur, mise en œuvre d’une marée d’enquête et d’une marée de sensibilisation, étude de la fréquentation d’un site, présentation des supports pédagogiques existants… et rencontres des pêcheurs à pied dans les environs de Boulogne-sur-Mer.

En 2019, des comptages et des marées de sensibilisation seront maintenus entre le Tréport et Ambleteuse par l’équipe du parc naturel marin. Un premier diagnostic des pratiques de pêche à pied sera lancé dans les mois à venir dans le département du Nord par le CPIE Flandre Maritime. Ces actions seront réalisées dans le cadre de l’Observatoire de la pêche à pied de loisir en Manche – Mer du Nord.

Un grand merci pour l’enthousiasme des participants et des quelques pêcheurs à pied rencontrés. Merci aussi au parc naturel marin qui nous a accueilli dans ses locaux !

Pour en savoir plus sur la réglementation de la pêche à pied dans les estuaires picards, cliquez ici.

Retour en images :

accueilPêche à pied en Vendée

Présence de phytoplancton toxique entrainant une interdiction temporaire de récolter et consommer les coquillages de l’Île d’Yeu

Communiqué de l’Agence régional de santé Pays de la Loire du 3 mai 2019 :

Suite à la mise en évidence de toxines lipophiles (175.6 µg/kg, prélèvement du 29/04) à une teneur supérieure au seuil sanitaire (160 µg/kg), dans les coquillages issus de la zone de production «072 – Vendée Nord – 072-S-026 Yeu sablaire», la pêche à pied de loisir de tous les coquillages à l’Ile d’Yeu a été temporairement interdite par arrêté municipal du 2 mai 2019.

Pour rappel, ces toxines produites par Dinophysis (phytoplancton) peuvent provoquer chez le consommateur de coquillages contaminés, une intoxication dont les effets apparaissent 30 minutes à douze heures après ingestion. Les principaux symptômes en sont diarrhées, douleurs abdominales et vomissements (rétablissement en 3 jours). Les toxines étant stables à la chaleur, la cuisson des coquillages ne diminue pas leur toxicité.

La pêche à pied récréative sera de nouveau autorisée suite à la levée complète de l’interdiction visant la pêche à pied professionnelle.

Les médias en parlent : Ouest France , Neptune FM.


Pour en savoir plus sur la qualité sanitaire des gisements de coquillages en Pays de la Loire, consultez le site de l’Agence Régionale de Santé.

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de la pêche à pied de loisir en Pays de la Loire, consultez notre rubrique règlementation.

 

accueilPêche à pied dans le Calvados

Réouverture de la pêche aux moules à Ouistréham

Un arrêté préfectoral daté du 14 février 2019 interdisait la pêche à pied, professionnelle ou de loisir, des coquillages non fouisseurs (moules) sur la zone de production de la Pointe du siège, à Ouistreham. Ce 11 avril 2019, la préfecture du Calvados a annoncé la levée de l’alerte sanitaire : télécharger l’arrêté préfectoral.

Pour en savoir plus, lire l’article de Ouest France.


Suivez toute l’actualité de la pêche à pied dans le Calvados sur le site partenaire du CPIE Vallée de l’Orne.

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°10

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact