Pêche à pied dans le Finistère

26.05.2020 - Actualites, Sécurité et santé

Interdiction de ramasser les coquillages dans plusieurs secteurs

En date du 22 mai 2020, suite à la présence de Toxines lipophiles (DSP) produites par l’algue planctonique Dinophysis, le Préfet du Finistère a décidé l’interdiction de la pêche récréative et professionnelle de tous les coquillages sauf les gastéropodes non filtreurs sur trois zones du Sud-Finistère :

  • Concarneau large – les Glénan
  • Aven- Belon- Merrien-Laïta
  • Odet- Bénodet

Recommandations :

Les personnes ayant consommé des coquillages provenant de ces zones et présentant des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, nausées) et/ou des symptômes neurologiques (maux de tête persistants, désorientation et confusion) sont invitées à se rapprocher de leur médecin.

Il est rappelé que la cuisson ne détruit pas les toxines apportées par les phytoplanctons (algues microscopiques). Même après cuisson, les coquillages restent impropres à la consommation.

D’autres zones font déjà l’objet d’interdictions de récolter les coquillages dans le département du Finistère :

  • Rivière de Pont-l’Abbé aval : coquillages fouisseurs. Contamination microbiologique.
  • Baie de Douarnenez – eaux profondes : pectinidés (coquilles Saint-Jacques et pétoncles) – Toxines amnésiantes (ASP) produites par l’algue planctonique Pseudonitzchia.
  • Concarneau – large Glénan : pectinidés (coquilles Saint-Jacques et pétoncles) – Toxines amnésiantes (ASP) produites par l’algue planctonique Pseudonitzchia.
    Landévennec – estran allant des ruines de l’Abbaye à la digue de Port Maria : tous coquillages. Contamination microbiologique.
  • Rade de Brest (rivière de l’Aulne et sillon des Anglais, rivière de l’Hôpital-Camfrout, anse de Kéroullé, rivière du Faou) : moules Contamination chimique (plomb).

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°12

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact