Estuaire de la Gironde et mer des Pertuis

D’une surface d’environ 6500 km2, le Parc Naturel Marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis comprend 800 km de côtes qui s’étendent de l’estuaire du Payré au sud des Sables d’Olonne à Soulac-sur-Mer situé sur la pointe du Médoc. Il borde 117 communes appartenant aux trois départements de la Charente-Maritime, de la Gironde et de la Vendée.

Périmètre PNM EGMP, Aamp, 2015

Périmètre PNM EGMP, Aamp, 2015

Le Parc Naturel Marin répond à trois objectifs :

  • Connaître le milieu marin ;
  • Le protéger ;
  • Contribuer au développement durable des activités maritimes.

Un territoire entre estuaires et océan : une richesse d’estran

Les apports terrigènes des six estuaires et les fluctuations de l’hydrodynamisme impliquent une grande diversité d’habitats intertidaux (zone de balancement des marées) et donc d’espèces marines. Cette hétérogénéité permet un large éventail de pratiques de pêche à pied.


Champs de blocs , La brée les bain, Richard Coz, Aamp, 2016

Les trois grands types de substrat sont :

  • Les platiers rocheux composés de banches calcaires pouvant être recouverts de blocs et/ou de récifs d’huitres, voire de récifs d’hermelles (vers marins sédentaires construisant des structures sableuses).
  • Les plages sableuses qui en fonction de leur exposition au courant et à la houle vont héberger différentes espèces d’intérêt pour la pêche à pied.
  • Les vasières, habitat typique des palourdes, régulièrement recouvertes d’herbiers de zostères, véritables prairies marines présentant un intérêt essentiel pour de nombreuses espèces marines (reproduction, alimentation, etc.).

Les principales espèces cibles de la pêche à pied de loisir sont :

  • Pour les coquillages : la palourde, l’huitre et la coque ; et plus rarement, les moules, les bigorneaux, les tellines, les couteaux et les pétoncles.
  • Pour les crustacés : l’étrille, le crabe vert, le tourteau et plusieurs espèces de crevettes comme le bouquet ou la crevette grise.

LES ENJEUX DE LA PECHE A PIED

Enjeux écologiques

Cette pratique s’effectue sur un territoire restreint à l’échelle du globe, à l’interface entre terre et mer, les estrans. Ils sont soumis à des conditions environnementales spécifiques et présentent donc des habitats et des espèces qui leur sont propres. Ils se doivent d’être préservés.
La pêche à pied peut altérer la pérennité de ces écosystèmes et donc de la pratique elle-même. Ses impacts sont de deux types : les effets directs relatifs aux espèces pêchées ; et les effets indirects qui concernent les habitats et les espèces non ciblées (ex : non remise en place des blocs soulevés).

Veuillez respecter les bonnes pratiques de pêche pour que ce plaisir reste accessible à tous et pour longtemps.

Enjeux de sécurité :


Vasière, St Trojan les Bains, Richard Coz, Aamp 2015

Malgré son aspect ludique et convivial, la pêche à pied s’effectue sur un territoire qui n’est pas sans danger ; tous les ans des décès sont constatés. Les risques concernent principalement : la noyade, conséquence d’une inattention (ex : encerclement par la marée), d’un enlisement dans la vase ou d’une perte de connaissance (ex : lors des grandes chaleurs) ; les intoxications alimentaires, conséquence d’une pêche dans des zones insalubres ou d’organismes mal conservés.
Ainsi, pour éviter les accidents :

  • Renseignez-vous sur les arrêtés sanitaires et les recommandations spécifiques à la pêche de loisir.
  • Prenez connaissance de la météo et des horaires de marée. Si vous ne connaissez pas le secteur, remontez dès l’heure de basse mer.
  • Ne partez pas seul sur un lieu ou un secteur inconnu et munissez-vous d’un téléphone portable, le numéro des secours en mer est le 196 et le 112 à terre.

Conflits d’usage

Le domaine public maritime est partagé entre différentes activités dont celles des professionnelles. Veuillez respecter le travail des autres usagers.

REGLEMENTATION

Il existe une taille minimale de capture obligatoire – en dessous de laquelle les organismes n’ont pas eu le temps de se reproduire – une quantité maximale autorisée et des outils interdits. Ces réglementations varient en fonction des départements, renseignez-vous.

Dépliant sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Dépliant sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Dépliant sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Dépliant sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Réglette de sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Réglette de sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Réglette de sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

Réglette de sensibilisation, PNM EGMP, Aamp 2016

La pêche à pied est interdite à moins de 25 mètres des concessions de cultures marines (tables à huitres, bouchots, écluses à poissons).

Plus d’information sur la réglementation sur cette zone

Nom de la structure à contacter pour toute information relative à la pêche à pied de loisir: Parc Naturel Marin de l’Estuaire de la Gironde et mer des Pertuis

Voir également:

  • Panneaux à l’entrée de certains sites de pêche (réglementation : tailles, quotas, engins ; état sanitaire)
  • Offices du tourisme (sites et horaires de marées; réglettes de mesure)
  • Affichage en mairie ou sur les sites internet des Agences Régionales de Santé (état sanitaire)
  • Direction Départementale des Territoires et de la Mer (réglementation : tailles, quotas, etc.) :En Gironde : 05 57 72 27 44
    En Charente-Maritime : 05 46 85 14 33
    En Vendée : 02 51 20 42 10

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact