Pays Basque

Le littoral basque, constitué d’une alternance de falaises et de criques, est un site naturel à la biodiversité remarquable. Ses habitats naturels très riches lui ont valu son intégration au réseau Natura 2000.  Essentiellement rocheux, le littoral basque est parcouru par quelques centaines de pêcheurs à pied réguliers, mais aussi de nombreuses familles en découverte de ce milieu riche en espèces. Ainsi la fréquentation de ces zones rocheuses, fragiles, est très importante, près de 18 000 personnes/an.

Le programme Life+ Pêche à Pied de Loisir s’est intéressé aux activités et à l’habitat « champ de blocs » sur une zone allant de Biarritz à Hendaye.

Entre ces rochers vivent quantités d’espèces dont le poulpe et l’oursin sont les emblèmes.

Carte de localisation du territoire Life Papl, Pays Basque, IMA, 2016

Carte de localisation du territoire Life Papl, Pays Basque, IMA, 2016

Carte de localisation des sites pilotes du projet Life Papl, Pays Basque, IMA, 2016

Carte de localisation des sites pilotes du projet Life Papl, Pays Basque, IMA, 2016

Au sein de ce projet, deux structures d’ancrage local travaillent en partenariat pour évaluer les effets de cette fréquentation.

L’Institut des Milieux Aquatiques

Structure associative, créée en 1993, l’IMA est un partenaire local et régional de premier plan pour les collectivités territoriales, ainsi que pour les professionnels de la pêche et de l’aquaculture. Ses compétences s’étendent des pêcheries aux signes de qualité, de la salmoniculture au repeuplement d’anguilles, aux diagnostics Natura 2000, à la cartographie d’habitats marins… Constitué d’une dizaine de salariés, chargés de missions et techniciens, l’équipe est pluridisciplinaire (géographes, halieutes, biologistes, vétérinaire) et ses compétences s’enrichissent au fil des ans et des missions.

Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Littoral Basque

Le CPIE LB (association née en 1986) est composé de bénévoles et de salariés présentant différentes compétences (gestion de la nature, géographie/géologie, arts plastiques, hydrobiologie, gestion de risques, ornithologie…) ayant un fort intérêt pour la gestion intégrée de la zone littorale. Basé sur un site du Conservatoire du Littoral (le Domaine d’Abbadia) et labellisé CPIE en 2008, il est membre de l’UNCPIE (Union Nationale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement). Il contribue au développement durable du littoral basque en proposant un regard croisé sur les territoires, l’espace maritime et le patrimoine humain, en conjuguant les approches scientifique, environnementale et artistique.

Champs de blocs, Cenitz (Guéthary), Josiane POPOVSKY, IMA, 2014

Champs de blocs, Cenitz (Guéthary), Josiane POPOVSKY, IMA, 2014

Champ de blocs des Flots Bleus (Saint-Jean de Luz), JosianePOVPOVSKY, IMA

Champ de blocs des Flots Bleus (Saint-Jean de Luz), JosianePOVPOVSKY, IMA

ENJEUX DE LA PECHE A PIED

Du point de vue de la pêche à pied, le littoral basque ne présente par une réelle tradition comme dans d’autres régions où un public de masse est à la recherche de coquillages, de crustacés…

Cependant pour les estrans rocheux et pour les espèces, les enjeux portent essentiellement sur l’importante fréquentation (piétinement et manipulation des pierres et des animaux), sur certains comportements inadaptés, comme le retournement des pierres, les crevettes laissées dans les seaux en plein soleil…

SENSIBILISATION

La sensibilisation permet de véhiculer les grands messages d’information pour le respect des règles, des espèces, des habitats, mais aussi pour prodiguer quelques conseils.

Les messages transmis aux pêcheurs sont souvent des rappels de bon sens :

  • Eviter le retournement des pierres qui perturbe les animaux et les communautés d’algues
  • Eviter de ramener les prises des enfants à la maison où elles vont certainement mourir
  • Faire le tri des captures au fur et à mesure de la pêche
  • Relâcher les femelles portant des œufs et les jeunes qui n’ont pas encore eu le loisir de se reproduire (respect des mailles).

Cet échange passe par la parole et par la distribution de supports (réglettes et dépliants) que le pêcheur peut amener lors de ses sorties et qui lui rappellent quelques règles (taille autorisée de capture des animaux, quantités, contacts utiles).

Un engagement volontaire, plutôt bien accueilli, est également proposé quand le courant passe bien avec le pêcheur. Il consiste à proclamer ouvertement et à immortaliser par une photo l’engament pris : « je remets les pierres dans le bon sens », « je respecte les tailles de captures », « je ne prélève que ce que je vais manger »…

La sensibilisation passe également par des structures relais telles que les offices de tourisme, les campings, les magasins de matériel de pêche, ainsi que des écoles et le grand public, auprès de qui les pêcheurs, les vacanciers, peuvent trouver de l’information.

Sensibilisation à Hendaye, Alistair BROCKBANK, CPIE Littoral Basque,2015

Sensibilisation à Hendaye, Alistair BROCKBANK, CPIE Littoral Basque,2015

Nom des structures à contacter pour toute information relative à la pêche à pied de loisir sur le littoral basque : « Institut des Milieux Aquatiques » et « CPIE Littoral Basque »
contact@institutdesmilieuxaquatiques.fr
abbadia.cpie.accueil@hendaye.com

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact