Palourdes grises

palourde européenne - Franck Delisle

Palourde européenne – F. Delisle

Palourde japonaise - F. Gully & M. Cochu - Estran 22

Palourde japonaise – F. Gully & M. Cochu – Estran 22

Noms scientifiques : Venerupis decussata et Venerupis philippinarum
Autres noms : Palourde européenne (V. decussata) et Palourde japonaise (V. philippinarum). Communément appelées « coques bleues » en Manche.
Classification : Mollusque bivalve fouisseur
Habitat : zone de mi-marée et jusqu’à 10 m de profondeur, enfouie dans 6 à 15 cm de sable fin ou de vase.
Régime alimentaire suspensivore : se nourrit des particules nutritives en filtrant l’eau de mer.
Longévité : 20 ans (8 cm max.)
Particularité : La palourde japonaise a été introduite dans les années 70 pour l’élevage, et est parfois considérée comme invasive. Dans certaines régions, elle a supplanté la palourde européenne dont la croissance est plus lente.
Comment distinguer les 2 espèces ? La japonaise est plus ronde, ses stries et sa coloration sont plus prononcées ; elle présente également une lunule bien marquée et sombre au niveau de la charnière. La palourde japonaise est la seule palourde que l’on peut trouver dans la vase molle.

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact