Pêche à pied en Loire-Atlantique

05.04.2019 - Actualites, Réseau Littorea, Sensibilisation

La Baule : Les grandes marées attirent les pêcheurs à pied

Pendant un an, le CPIE Loire Océane est allé à la rencontre des pêcheurs de loisir sur les estrans de La Baule et du Pouliguen pour connaitre leurs pratiques et leurs usages. Les bénévoles et volontaires ont ainsi rencontré près de 235 personnes lors des grandes marées du 19 au 24 mars.

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’étude menée en collaboration avec le COREPEM pour mieux connaître l’évolution des pratiques de pêche de loisir et professionnelle sur ce secteur.

Depuis avril 2018, le CPIE Loire Océane mène une étude sur la pratique de la pêche à pied sur les estrans de La Baule (plage Benoît) et du Pouliguen (jusqu’à la pointe de Pentchâteau), en collaboration avec le Comité régional des pêches (COREPEM) et et avec le soutien méthodologique du réseau Littorea. Cette action vise d’une part à évaluer la fréquentation des sites au cours de l’année et identifier le profil des pêcheurs à pied de loisir. En complément, des actions de sensibilisation sont menées sur sites auprès des usagers pour une pêche durable. Le COREPEM réalisera d’autre part dans les semaines à venir une synthèse des données récoltées depuis 2005 sur l’évolution de la ressource de coques de La Baule, ainsi que la pratique professionnelle et de son encadrement sur ce site.

C’est dans ce cadre que pendant une année le CPIE Loire Océane, ses bénévoles et des volontaires en Service Civique d’Unis-Cité sont allés rencontrer les pêcheurs de loisir pour compléter des questionnaires, compter les pêcheurs et les informer sur les bonnes pratiques.

Le 22 mars dernier, à l’occasion de la grande marée d’équinoxe, il a été dénombré 614 pêcheurs sur le site de La Baule (alors que la pêche des coques est interdite temporairement pour la préservation de la ressource). Cela montre bien l’attractivité du littoral et de ses richesses. Il parait donc important de pouvoir en évaluer le fonctionnement pour en préserver la ressource et la pratique…

« Nous arrivons au terme de la phase de collecte d’information » précise Laurence Dupont, Chargée de mission Littoral au CPIE Loire Océane. « Durant les prochains mois, nous allons analyser ces données et proposer une synthèse que nous rendrons publique. Nous espérons que les résultats seront riches d’enseignement pour mieux accompagner la pratique de la pêche à pied sur nos côtes. » 

 


Lire aussi :

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°10

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact