Pêche à pied en baie du Mont Saint-Michel

30.01.2019 - Actualites

Une réglementation rénovée pour conforter l’avenir des saumons

Le saumon est une espèce patrimoniale fragile qui est particulièrement convoitée à l’échelle de la grande baie du Mont Saint-Michel, que ce soit dans les rivières Sée, Sélune, Couesnon et Sienne (qui représentent 20 à 25% des captures nationales à la ligne) ou dans la Baie (pêche à pied et pêche embarquée). Pour engager une gestion durable de ce grand migrateur sur le territoire, une nouvelle réglementation est mise en œuvre pour trois ans (2018-2019-2020) dans la baie du Mont Saint-Michel. Celle-ci permet notamment de mieux encadrer la pêche maritime de loisir à pied des salmonidés migrateurs.

Ainsi, et dorénavant :

  • Dans une réserve à l’entrée des estuaires, définie par l’arrêté ministériel du 1er octobre 1984, la pêche des salmonidés est interdite (zone rouge sur la carte). A l’extérieur de cette réserve, la zone de pêche des salmonidés est précisément définie dans l’article 1 de l’arrêté préfectoral N°77/2017 de la Préfète de région Normandie (zone verte sur la carte).

  • La pêche à pied des salmonidés en Baie est soumise à autorisation délivrée par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) de la Manche. Le nombre maximum de pêcheurs autorisés est fixé à 30 par saison.

    Raquette à saumon (source : Inter-Sage)

  • La saison de pêche commence le 1er juillet et se termine le 15 septembre.
  • La raquette à salmonidés est le seul engin autorisé.La capture d’un salmonidé au moyen d’un autre engin (ex : bichette à lame, haveneau (ou dranet), carrelet, senne à mulets, filet fixe…) est dorénavant strictement interdite.
  • La pêche se pratique uniquement de jour (heure du lever et du coucher du soleil à Avranches). Elle est limitée à 5 salmonidés maximum par pêcheur, dans la limite de 150 salmonidés par saison de pêche (5 poissons x 30 pêcheurs).
  • Chaque salmonidé conservé (saumon ou truite de mer) doit être bagué et déclaré.
  • Seuls les pêcheurs autorisés pour la pêche à la raquette peuvent ramasser les salmonidés échoués et cela, uniquement dans la zone réglementée avec obligation de baguage et déclaration.
    La capture des salmonidés échoués, y compris morts ou abîmés, est strictement interdite à toutes autres personnes. Le ramassage est interdit en tout temps dans la réserve à l’entrée des estuaires.

 

N.B. : A noter qu’en parallèle, une nouvelle réglementation encadre la pêche embarquée des salmonidés en Baie. Ainsi, la pose de tous filets est dorénavant interdite dans le pied de mer 2h avant et 2h après basse mer du 15 juin au 15 septembre (Arrêté N°78/2017 de la Préfète de région Normandie).

 

Les auteurs d’infractions à cette réglementation (Arrêté ministériel du 1er octobre 1984, Arrêté N°77/2017 & Arrêté N°78/2017) sont passibles de poursuites administratives et pénales au titre du Code rural et de la pêche maritime. Renforcée par la loi biodiversité du 8 août 2016 pour certaines infractions pêche maritime concernant le saumon, l’anguille, et l’esturgeon (voir L.945-4 II), la peine maximale encourue est de 6 mois d’emprisonnement et 50 000 euros d’amende.

 

Par le respect de cette réglementation et la pratique d’une pêche responsable, vous contribuez à l’effort collectif de gestion durable et de conservation du saumon atlantique sur le territoire
de la baie du Mont Saint-Michel.

Pour en savoir plus, cliquez sur les logos des partenaires :

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°9

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact