Gouvernance

Dynamiser les relations entre les acteurs locaux et nationaux :

 

  • Mise en place et animation des instances de concertation locales et nationales (B1)

Le comité de pilotage national réunit les principaux acteurs concernés et compétents sur l’activité de pêche à pied récréative. Son rôle est de piloter le projet en général : étudier et définir les stratégies, valider les productions et les progrès, s’assurer du bon fonctionnement des différentes opérations en relation avec les comités locaux, et en porter la responsabilité vis-à-vis des partenaires.
Il se réunit deux fois par an en séance plénière et en réunions thématiques ou groupes de travail.

 

Sur chaque territoire identifié par le projet, un comité local de concertation est mis en place. Son rôle est de décider des stratégies locales, de valider les données recueillies lors des diagnostics, d’évaluer les progrès obtenus, de définir les actions, de prolonger dans leurs instances participantes les informations échangées et les éléments de communication. Il établira ainsi les plans d’actions locaux à mettre en place sur chaque territoire.
Il regroupe l’ensemble des acteurs représentatifs montrant de l’intérêt pour la question de la pêche à pied récréative.
Ces comités se réunissent deux fois par an.

 

  • Suivi de l’évolution de la participation des acteurs au processus de gouvernance et de leur perception (C1)

La mobilisation d’un ensemble d’acteurs est l’un des objectifs prioritaires du projet, mais aussi une méthode de mise en œuvre. Cette action permet donc une évaluation du bon fonctionnement des organes de gouvernance et une évaluation plus générale de la réussite du projet au travers du ressenti des acteurs locaux. C’est pourquoi une attention particulière est apportée au suivi de la mobilisation des acteurs :

* quantitativement : nombre d’acteurs impliqués, nombre de réunions de travail,
* qualitative : profondeur de l’implication, combinaison et complémentarité des différents acteurs, perception par les acteurs de l’avancement du projet et de ses actions.

L’évaluation de la perception des actions engagées porte sur deux grandes catégories de public : les pêcheurs à pied de loisir (public-cible des actions engagées) et l’ensemble des acteurs du littoral (élus, gestionnaires, professionnels, services de l’Etat…). Elle repose sur deux approches complémentaires :
* une formalisation du protocole pédagogique de sensibilisation des pêcheurs à pied au moyen d’un entretien d’explicitation mené auprès de chaque coordinateur des actions locales. Le rendu des différents entretiens d’explicitation permet d’aboutir à une méthodologie de sensibilisation à partager, tenant compte des spécificités régionales : techniques de pêche, types d’estran, profils sociologiques des pêcheurs à pied.
* une enquête auprès des acteurs locaux qui permet de recueillir, non pas des informations comportementales (action C2), mais des avis et témoignages sur l’efficacité des actions engagées auprès des pêcheurs sensibilisés et des acteurs du littoral.

 

  • Organisation de colloques thématiques (B7)

Le projet prévoyait l’organisation de 3 colloques thématiques : 1 par an.
Ils ont permis d’échanger tout au long du projet sur les avancées méthodologiques de celui-ci et de produire des documents de référence, sans attendre le colloque de restitution.
Ils ont associé les partenaires du projet, les acteurs nationaux et locaux dans la démarche privilégiée par le projet d’associer acteurs et scientifiques.
Le contenu de chaque colloque était défini par le comité de pilotage du projet.

 

Suivez-nous

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter S’inscrire à la lettre d’information Lettre d'information n°7

Contactez-nous

Formulaire de contact

Formulaire de contact